Articles

Pour en finir avec le « survivalisme » nomade

Image
Pour en finir avec le « survivalisme » nomade


Dans le billet intitulé « Pour en finir avec le "survivalisme" primitiviste », nous nous étions penchés sur l'irréalisme pratique du mode de vie anticipé des « survivalistes primitivistes », c'est à dire ceux qui veulent revenir à un mode de vie primitif en cas de coup dur, qui suppose un mode de vie type Âge de Pierre. Il visait aussi les évacuateurs précoces qui s'imaginent que la forêt sera le refuge parfait et idéal pour toute situation d'urgence qu'ils pourraient rencontrer.
Nous avions établi qu'une humanité vivant en nomade et possédant un niveau technologique assez peu développé ne peut soutenir une grande population tout en requérant de très vastes territoires pour assurer la subsistance de nos néo-primitifs. Qui plus est, historiquement parlant, ces nomades sont loin des préoccupations écologiques et au contraire extraient de leur environnement tout ce qu'ils peuvent jusqu'à épuisement d…

Question du mois: un livre sur le survivalisme?

Image
Question du mois: un livre sur le survivalisme?


Un de mes tipeurs, Julien, m'a envoyé une question avec son don mensuel:

« Salut Vic, ma question est la suivante : as-tu prévu de préparer un livre en rapport avec le contenu de ton blog ? Si non, pourquoi ? Merci Vic, pour ta réponse et bonne journée. »

Voici ma réponse en vidéo.

Merci à: FG Julien
J.
Dan Sullivan
Ainsi qu'aux autres tipeurs et donateurs. Vous aussi pouvez me soutenir: http://www.tipeee.com/vic-survivaliste




Pour en finir avec le « survivalisme » primitiviste

Image
Pour en finir avec le « survivalisme » primitif 


Cela peut sembler une stérile querelle intellectuelle de « spécialistes » ou d'écoles de pensée mais l'inclusion ou non de la pratique du bushcraft et de la survie dans le survivalisme peut avoir des conséquences profondes sur les choix de préparation des nouveaux survivalistes.
Pour les gens qui s'éveillent à la nécessité de se préparer, deux grandes orientation s'offrent actuellement à eux. Il y a préparation traditionnelle ou sédentaire, qui consiste essentiellement à « bugger in » c'est-à-dire à ne pas quitter sa résidence (ou sa BAD) ou encore d'aller se réfugier dans un lieu de séjour préparé et aménagé à cet effet. Il existe aussi un autre courant, celui qui prône l'évacuation systématique en cas de perturbation notable et le refuge en forêt.
J'entends démontrer que le survivalisme d'évacuation en forêt ou que le « survivalisme » primitiviste sont des garanties d'échec.
Faisons quelques ca…

La grenouille survivaliste dans l'eau bouillante

Image
La grenouille survivaliste dans l'eau bouillante


Vous connaissez l'histoire: si on met une grenouille dans de l'eau et qu'on augmente progressivement la température, elle se laissera bouillir; la température s'élevant si lentement qu'elle ne réalisera pas qu'elle s'approche de la mort.

Il sera question de cette situation dans ce billet.

La menace structurelle majeure qui pèse sur l'Occident
L'une des menaces qui s'est développée depuis l'Après-Guerre, d'abord en sourdine et qui de plus en plus manifestement s'étale sous nos yeux, est de nature structurelle et démographique.

L'Occident fait face à une menace structurelle qui touche sa propre existence, comme civilisation et  comme foyer de la race blanche. Qui menace le grand ensemble menace aussi les ensembles subordonnés au grand et ultimement, les familles et les individus. Donc nous aussi, les survivalistes.

Cette menace, c'est celle du Grand Remplacement.

Ce Grand R…

Vic Survivaliste Ad Lib sur la communauté

Image
Vic Survivaliste Ad Lib sur la communauté




Cette semaine je vous propose plutôt une vidéo seule. J'avais préparé un billet s'inscrivant dans la série « Débuter intelligemment en survivalisme », justement sur la communauté mais voilà, je me suis plutôt lancé sur le sujet plus librement. En préparant ma vidéo sur la communauté, j'ai repensé à la visite de Marion Sigaut à Québec et à Lévis où elle a donné deux conférences conférences en moins de 24 heures!

Ma visite à l'école Ste-Famille, où j'accompagnais Marion, a été la source de ma réflexion sur la communauté que je vous livre aujourd'hui. Comme je l'indiquais, j'avais autre chose en tête à l'origine et je publierai mon billet prévu à un autre moment mais pour l'instant, voici:





Merci à: FG J.
Dan Sullivan
Ainsi qu'aux autres tipeurs et donateurs. Vous aussi pouvez me soutenir: http://www.tipeee.com/vic-survivaliste

Débuter intelligemment en survivalisme: l'autonomie

Image
Débuter intelligemment en survivalisme: l'autonomie


Nous nous entendons à peu près tous là-dessus: le survivalisme est le développement et le maintien de l'autonomie maximale. Mieux vaut être un peu préparé que pas; mieux vaut être plus préparé que moins; mieux vaut pouvoir produire et consommer que seulement consommer; plus nous sommes préparés, plus nous sommes autonomes si des perturbations surviennent.
Mais voilà: entre l'idéal et la réalité, il y a un monde. Ce monde, il est à construire par les survivalistes qui débutent. Peu réussiront à développer une préparation qu'ils ont définie au départ comme idéale, surtout quand cet idéal est irréaliste mais ceux qui n'y parviennent pas n'ont pas échoué pour autant, loin s'en faut.
Tout ou rien
La mentalité « Tout ou Rien » est inféconde en survivalisme. Pas « tout » n'égale pas « rien », il y a un entre-deux entre le tout et le rien et cet entre-deux, ça s'appelle une démarche de préparation.

L'…

Débuter intelligemment en survivalisme: Attitude

Image
Débuter intelligemment en survivalisme: Attitude

Si vous commencez en survivalisme ou que vous avez déjà débuté mais que vous disposez de peu d'autonomie, ce billet s'adresse particulièrement à vous. Je veux vous entretenir de votre attitude en tant que débutant et des erreurs parfois conséquentes que vous commettrez sous la guidance de votre état d'esprit.
Je vous donne des conseils, chose que je fais rarement. Je publierai prochainement une suite qui s'intitulera « Débuter intelligemment en survivalisme: Matérialité »
1 — Fuyez les sites survivalistes axés sur matériel
On ne peut pas être spécialiste des couteaux, des outils de jardin, des armes à feu, des munitions, des réchauds, des appareils de communication, des haches, des scies, etc., tout ça en même temps. Les sites qui vous proposent une revue de matériel varié par semaine ne peuvent pas être considérés comme solides ou sérieux.

Vous remarquerez que souvent, pas tout le temps mais suffisamment fréquemment,…

Question d'un survivaliste sur les produits cosmétiques

Image
Question d'un survivaliste sur les produits cosmétiques Je termine le mois d'avril loin des élections présidentielles françaises et de tous les grands sujets pour revenir vers du terre à terre, du concret, avec la question d'un de mes donateurs sur Tipeee.
« Ma question : que penses-tu des réserves "stratégiques" du genre cosmétique comme le maquillage, les déodorants,.. pour faire du troc en cas de crise ? »
Ma réponse
« Réserve stratégique » est un terme qu'on utilise pour désigner les réserves de pétrole de pays généralement importateurs de pétrole.
Elles servent une fin: permettre au pays de continuer à fonctionner pendant un certain temps — le temps d'attaquer, soumettre et occuper un pays producteur de pétrole... ^^
À moins d'être un comédien, une péripatéticienne ou encore un drag queen qui entend poursuivre ses activités après un effondrement, le terme de « réserve stratégique » pour le maquillage, les déodos et cie n'est pas applicable.
Pa…