Articles

Affichage des articles associés au libellé Survivalisme urbain

La gestion survivaliste des ordures en réalité dégradée

Image
La gestion survivaliste des ordures en réalité dégradée

L'une des questions les moins souvent abordées et qui est pourtant critique, c'est celle de la gestion des ordures.
Non, il ne sera pas question des politiciens ni des progressistes dans ce billet ;)
On n'y pense pas car dans nos sociétés, tout est réglé comme une horloge: on dépose les ordures sur le trottoir et magiquement, elles disparaissent durant la journée.
Elles disparaissent de l'endroit où on les a déposées mais dans l'absolu, ces ordures sont déplacées, enfouies et laissées à la Nature pour être transformées lentement, très lentement, quand la Nature peut s'en charger évidemment.
Dans une réalité dégradée, dans laquelle les camions à ordures ne circulent plus, la question des ordures prendra rapidement une importance capitale. En effet les ordures sont une manne incroyable et gratuite pour la vermine, les bactéries, les déjections animales porteuses de parasites pathogènes, les insectes et a…

La liste de Gigi La-mort-aux-os

Image
Un ami à moi a décidé de se lancer en survivalisme. Oh, rien de très excessif, un petit kit de deux semaines.

Afin de préserver son anonymat, je l'ai renommé "Gigi La-mort-aux-os".
Il vit en appartement à Montréal (sur le Plateau ma chère!), seul. Il a un boulot qui peut rapporter beaucoup mais sans sécurité ni constance dans les revenus.
Bref, il veut développer une autonomie de deux semaines et il a pensé à demander à son vieil ami Vic ce qu'il pensait de son kit anticipé.
Vous le savez, je ne suis pas très liste. Pas que je ne fais jamais de liste, j'en fais plein mais j'en fais pour moi, sachant que ma liste convient aux besoins de ma famille et à notre anticipation des risques et qu'elle serait un mauvais guide pour une autre famille qui n'a pas la même vision des choses ni la même situation que nous. Ces listes changent au fil du temps, selon les besoins anticipés du moment.
Puisque je connais bien la situation de mon ami et qu'il m'a …