Articles

Affichage des articles associés au libellé Production

Le minimum matériel survivaliste - partie 3

Image
Le minimum survivaliste - partie 3
La première partie se situe ici.

La seconde partie se situe ici.
Pour ceux qui débutent, ne vous préparez pas à hypothéquer votre maison, cela ne sera pas nécessaire.
Matériel essentiel: régulation thermique (0 à quelques milliers de $) La régulation thermique peut être simplement endogène sous des climats plus hospitaliers ou exogène sous des climats comme celui du Québec.

Les régions qui ont un climat plus doux, c'est à dire celles où le mercure plonge rarement voire jamais sous zéro peuvent se passer de chauffage central ou d'unité de chauffage. Attention: une unité de chauffage n'est pas une unité de cuisson sauf si elle a été conçue comme telle.

Les maisons paysanne médiévales européennes n'étaient pas "chauffées". Elles avaient un foyer où un petit feu brûlait et destiné principalement la cuisson des aliments. La fonction chauffage du foyer était marginale. Les gens se vêtaient davantage l'hiver pour réguler l…

Un kumbaya-permacultivateur "analyse" le survivalisme

Image
Un des abonnés de ma page Facebook m'a envoyé un lien conduisant à une vidéo réalisée par un "permaculturiste" (permaculteur? Permacultivateur?).

Celui-ci s'est mêlé de comparer le survivalisme à la permaculture. Intrigué, car réussir cela serait accomplir un exploit comparable à changer la valeur de la Constance de Plank et donc les fondements quantiques de l'Univers, j'ai voulu voir comment il réussissait à comparer cela.
Il commence fort, par une contradiction entre ce qu'il dit et ce qu'il prône.

« Le but de cette vidéo en fait c'est plutôt de pointer les différences qu'il y a entre ces deux mouvements (survivalisme et permaculture) »
Au même moment à l'écran, apparait:


Ça commence bien! :)


« Dans le monde de la permaculture, on est dans une envie de partager ». 
Ah oui? Et pas en survivalisme, je suppose?





Vous pouvez faire la recherche avec les termes survivalisme, survivalism, prepper, prepping, homestead, et bien d'autres termes s…

Il y a des BAD et il y a le reste

Image
Il existe une certaine confusion de genre autour de l'idée de la Base Autonome Durable. Cette confusion peut conduire à des erreurs conceptuelles très importantes qui auront ultimement pour résultat l'incapacité à vivre de manière autonome et de là, l'échec de votre projet survivaliste. Ni plus ni moins.
Une BAD, c'est une base autonome durable. C'est un endroit qui possède plusieurs attributs:
Lieu permanent de vie ou à tout le moins, lieu régulier de vieDispose d'un approvisionnement indépendant en eauEst indépendant au niveau de l'énergie requise à la vie quotidiennePermet la production de nourriture (agriculture, élevage) en quantité supérieure à nos besoinsPermet le stockage et le traitement de la nourriture produiteEst situé dans un lieu sécuritaireN'est néanmoins pas complètement isolé (lien social)Nécessite peu d'entretien (construction durable avec systèmes passifs)Permet la production de la majorité voire de la totalité des matières premiè…

Végé et faim du monde - Partie 2: l'exploitation animale

Image
La vérité est que l’agriculture est la chose la plus destructrice que les humains aient fait pour la planète, et ajouter plus [d'agriculture] ne nous sauvera pas. La vérité est que l’agriculture nécessite la destruction massive d’écosystèmes entiers. La vérité est aussi que la vie n’est pas possible sans la mort, que, peu importe ce que vous mangez, quelqu’un doit mourir pour vous nourrir. Lierre Keith, auteure, ex-végétalienne en vue ----------------------------------------------------------------------------------------
Végés et faim du monde - Partie 1



[Remerciements à Gilles Lartigot pour son aide dont il reconnaîtra le contenu]
Mon dernier article a provoqué de l'indignation chez plusieurs des végés qui sont, disons, engagés dans leur cause.
On m'a répliqué que l'alimentation végé était meilleure pour la santé - je n'ai jamais effleuré ce thème.
On m'a répliqué que les sous-produits animaux n'étaient pas indispensables pour fabriquer les produits du q…

Le piège d'une bonne idée

Image
Un petit mot avant de commencer...

Je suis très occupé par trois projets assez mobilisants en terme de temps et c'est ce qui explique l'espacement de mes chroniques. Je vous prie d'être patient(e), j'en ai quand même pour plusieurs mois! Je vais quand même finir par prendre une vitesse de croisière et régulariser mes publications.

Comme vous le savez, ou si vous ne le savez pas encore, je suis observateur d'à peu près tout ce qui bouge et qui se relie de près et de loin à la prévoyance et à ce qui peut l'affecter. C'est dire que le sujet est vaste.
J'observe aussi les comportements humains et les mentalités qui les guident. J'en tire des leçons qui, quand elles se répètent avec régularité, peuvent devenir des règles dans mon univers de survivaliste.
J'ai vu un reportage il y a quelques semaines sur des freegans, les "gratuivores", des gens qui font les poubelles des restos et des supermarchés afin d'y récupérer les aliments qui sont en…