Articles

Affichage des articles associés au libellé Crime

Point de vue survivaliste sur le lobby anti-armes

Image
 Point de vue survivaliste sur le lobby anti-armes


Les médias en général font campagne en faveur du contrôle des armes de différentes manières, notamment par le temps d'antenne accordé à ceux qui sont contre le fait que les citoyens honnêtes puissent posséder des armes.

Aux USA, la couverture contre et pour les armes est de l'ordre de 8 contre 1! Pour chaque minute consacrée à la défense des armes aux mains des citoyens, huit minutes sont consacrée au bannissement ou au contrôle des armes.

http://newsbusters.org/blogs/nb/2016/06/22/exploiting-orlando-nets-advance-anti-gun-agenda-8-1

J'ai lu il y a peu un article écrit par le journaliste Patrick Lagacé: Derrière les guns, un lobby.
Cet article parle de la facilité d'obtenir des armes à feu aux USA.
Déjà le titre est trompeur. Derrière la question des "guns" aux USA, il n'y a pas un lobby, il y a avant tout un droit fondamental enchâssé dans une Constitution: Le 2ème Amendement
Dans les médias, on parle …

Entretien avec Le Vieux Broussard, Joël Deplanque

Image
 Entretien avec Le Vieux Broussard, Joël Deplanque


Cette semaine je nous offre à tous du bonbon: un entretien avec Joël Deplanque dit « Le Vieux Broussard », un Français né en 1950 qui en 1984 a quitté la France Continentale pour le petit paradis qu'était alors la Guyane Française.

Il y a passé 20 ans, période pendant laquelle ce paradis s'est transformé en enfer par l'effet d'une part d'un afflux de "réfugiés"  fuyant un conflit entre narcotrafiquants au Suriname voisin, d'autre part la reprise de l'orpaillage, dont une grande partie est illégale. Cette activité a attiré une autre forme de clandestins organisés, d'origine brésilienne cette fois, dont la présence importante dans les forêts guyanaises a créé des zones de non-droit, au vu et au su de l'Administration qui s'accommode de la situation en l'ignorant.


D'un pays sans grande criminalité, de cordialité, de confiance envers son prochain, où on quittait sa maison le matin…

Chasse à l'homme

Image
La semaine dernière un homme a abattu cinq agents de la police fédérale, la "police montée": trois sont morts et deux blessés à Moncton, Nouveau Brunswick. Pendant 36 heures on a vécu une chasse à l'homme.

On ne connait pas les causes de cette fusillade, aucun détail n'a filtré à ce jour, sinon que le mec détestait la police, était "survivaliste" (information fausse mais qui a circulé pendant 24 à 36 heures) et qu'il avait un problème avec l'Autorité.
Le forcené a abandonné ses armes et s'est rendu aux agents de la GRC. De manière très surprenante, ils l'ont arrêté et non exécuté comme on le voit souvent dans les situations de "tueurs de flics". Chapeau bas à ces agents qui ont fait preuve de professionnalisme et qui ont respecté la loi, eux qui ont des protections légales spéciales en cas "d'erreur" et qui peuvent s'appuyer sur la fraternité tribale des policiers pour se couvrir mutuellement quand ils dépassent…

Équipements furtifs à porter sur soi (EDC)

Image
Beaucoup de gens portent des EDC dans une pochette de ceinture ou encore dans un sac à dos ou même un attaché-case qu'il amènent toujours avec eux. D'autres les laissent dans la voiture.
Cet EDC peut s'avérer crucial dans certaines circonstances, selon sa composition et les circonstances elles-mêmes bien entendu.
Dans le même ordre d'idée beaucoup de survivalistes emportent aussi une lame sur eux, comme élément essentiel de leur EDC. Les bisounours pousseront des cris d’orfraie à l'idée que des gens sortent "armés" mais ce sont des bisounours donc l'ordre des choses est respecté.
Plus prosaïquement, les porteurs de lame sont-ils armés?

Arme ou équipement?
Pour un survivaliste qui se respecte, une "arme" est avant tout un outil. Une hache peut servir à abattre un arbre comme à défoncer un crâne.
Un couteau peut servir à poignarder une personne ou à la secourir. 
Dans la plupart des pays francophones, il est illégal d'être armé. La loi p…

Votre pire ennemi: la décence.

Image
--------------------------------------------------------------------------------

Attention - certaines images de cet article sont difficiles à regarder.

--------------------------------------------------------------------------------

Remerciements à Pierre Hillard et à Alain Soral qui m'ont inspirés une manière simple de présenter le Mal.
Nous sommes tous limités par nos sens. 
Par exemple nos yeux sont limités à capter une partie du spectre lumineux. Infrarouges, ultraviolets nous échappent car notre oeil n'est pas capable de les percevoir. Ces fréquences lumineuses, toutes imperceptibles qu'elles soient, n'en existent pas moins.
Il en va de même pour nos structures mentales, façonnées par les valeurs transmises par notre famille, l'instruction publique, la propagande du mode de vie et des valeurs que sont les pubs, l'attitude souhaitée au travail, et j'en passe.

Si vous lisez ce blogue, vous avez sûrement déjà des notions de tout cela.

Mais vous avez aussi, pro…

Disparition

Image
Quand un proche qui disparaît sans laisser de trace au retour de son boulot ou de l'école, c'est l'univers entier qui bascule.
Quand ce proche disparaît en plein chaos sociétal, comme en Grèce où la police ne répond plus aux appels et réfère les plaignants à des organisations politiques radicales, le désespoir peut désormais prendre sa place car la puissance de l'État avec ses réseaux de communication et ses pouvoirs d'enquête et de contrainte ne pourra même plus être utilisée pour retrouver notre disparu.
La disparition peut survenir après un tremblement de terre ou une tornade. L'école de notre enfant est-elle toujours debout? Pourvu que notre conjoint/conjointe n'était pas sur le pont qui s'est effondré. Etc. Les questions fusent et personne pour y répondre.
Se préparer
On peut très difficilement se préparer à ce genre de chocs. En tout cas psychologiquement parlant. Pour le reste, oui, nous pouvons faire quelque chose.
1) Prendre des photos représentat…

L'État et nous

Image
Un ex-policier qui a été destitué a tué quatre personnes, tous des policiers et en a blessé gravement deux autres.
Un autre policier aurait pu y passer mais la balle a frôlé sa tête, il n'a que des égratignures.
On sait comment ça s'est terminé. Une chasse à l'homme sans pareille qui a culminé dans l'incendie d'un chalet par la police et le suicide apparent de Christopher Dorner.
L'histoire a commencé quand cet homme, alors policier au LAPD, a dénoncé d'abord la brutalité puis la corruption de collègues.
En cours de procédure il a été débouté et pour avoir fait "de fausses déclarations" accusant un supérieur d'avoir brutalisé un citoyen, il a été destitué.
Or il appert que la supérieure accusée de brutalité était une bonne amie du capitaine qui présidait le comité chargé d'évaluer les accusations portées par Dorner.
On s'étonne moins des accusations de fausses déclarations qui prenaient ici l'allure de mesures de représailles.
Triste hist…