Articles

Affichage des articles associés au libellé Approches

Débuter intelligemment en survivalisme: l'autonomie

Image
Débuter intelligemment en survivalisme: l'autonomie


Nous nous entendons à peu près tous là-dessus: le survivalisme est le développement et le maintien de l'autonomie maximale. Mieux vaut être un peu préparé que pas; mieux vaut être plus préparé que moins; mieux vaut pouvoir produire et consommer que seulement consommer; plus nous sommes préparés, plus nous sommes autonomes si des perturbations surviennent.
Mais voilà: entre l'idéal et la réalité, il y a un monde. Ce monde, il est à construire par les survivalistes qui débutent. Peu réussiront à développer une préparation qu'ils ont définie au départ comme idéale, surtout quand cet idéal est irréaliste mais ceux qui n'y parviennent pas n'ont pas échoué pour autant, loin s'en faut.
Tout ou rien
La mentalité « Tout ou Rien » est inféconde en survivalisme. Pas « tout » n'égale pas « rien », il y a un entre-deux entre le tout et le rien et cet entre-deux, ça s'appelle une démarche de préparation.

L'…

Débuter intelligemment en survivalisme: Attitude

Image
Débuter intelligemment en survivalisme: Attitude

Si vous commencez en survivalisme ou que vous avez déjà débuté mais que vous disposez de peu d'autonomie, ce billet s'adresse particulièrement à vous. Je veux vous entretenir de votre attitude en tant que débutant et des erreurs parfois conséquentes que vous commettrez sous la guidance de votre état d'esprit.
Je vous donne des conseils, chose que je fais rarement. Je publierai prochainement une suite qui s'intitulera « Débuter intelligemment en survivalisme: Matérialité »
1 — Fuyez les sites survivalistes axés sur matériel
On ne peut pas être spécialiste des couteaux, des outils de jardin, des armes à feu, des munitions, des réchauds, des appareils de communication, des haches, des scies, etc., tout ça en même temps. Les sites qui vous proposent une revue de matériel varié par semaine ne peuvent pas être considérés comme solides ou sérieux.

Vous remarquerez que souvent, pas tout le temps mais suffisamment fréquemment,…

Et si l'Apocalypse... documentaire sur des survivalistes

Image
Et si l'Apocalypse... documentaire sur des survivalistes


J'avais un autre sujet de prévu pour cette semaine mais je ne pouvais pas passer par dessus celui-ci...
Dimanche dernier le 2 avril 2017, La chaîne Canal D a diffusé un documentaire intitulé « Et si l'Apocalypse... ».

Lien vers le documentaire sur la chaine Canal D Lien vers le documentaire sur Youtube
Ce documentaire était intéressant à plus d'un titre. D'un point de vue personnel, mon ami Éric y a participé et j'étais avide de voir comment il y était dépeint. En effet on sait que le montage d'un document vidéo peut prendre toutes sortes de directions et même dénaturer complètement des propos (suivez mon regard)...




D'un point de vue plus social, ce documentaire présente aussi un grand intérêt car il représente la percée d'un discours pondéré sur le survivalisme dans les médias main stream et aussi, surtout, dans le ton employé par les experts, les autorités gouvernementales et para-gouvernementales…

Initiative survivaliste

Image
Qu'est-ce qu'une initiative survivaliste?
Avec le développement de la visibilité du survivalisme, l'augmentation du nombre d'adeptes et, il faut le dire, la perception grandissante que le survivalisme permettra aux individus et aux familles de mieux faire face aux problèmes énormes qui se pointent à l'horizon, on assiste de plus en plus à des initiatives dites "survivalistes"qui se déploient dans les communautés et qui se prétendent parfois essentielles.
Définitions du survivalisme
Il existe deux grandes définitions du survivalisme. 
La première, celle que j'ai adoptée, c'est celle qui veut que le survivalisme soit le développement de l'autonomie personnelle, familiale et collective, quand on est en présence d'une collectivité survivaliste réelle (par opposition à virtuelle). Souvent, on associe cette définition aux "preppers" mais elle s'applique tout à fait aux survivalistes.
La seconde, plus traditionnelle et restrictive,…

Principales failles des plans survivalistes

Image
J'ai parlé à plusieurs reprises très régulièrement des erreurs commises, le plus souvent de bonne foi, par mes confrères et mes consoeurs survivalistes. C'est presque devenu un de mes thèmes récurrents bien que je ne mette pas d'emphase là dessus.
Je sais que je suis parfois perçu comme prétentieux car on me prête souvent l'intention de vouloir donner des leçons à mes semblables. Ce n'est toutefois pas le cas. Je cherche plutôt à partager mes conclusions afin d'éviter à mes semblables des erreurs couteuses et potentiellement létales dans l'avenir.
Approche
Mon approche est stratégique et analytique. Je suis un peu comme un joueur d'échecs: j'essaie de me projeter plusieurs coups à l'avance et de ce nouveau point de vue, j'ai une perspective unique qui m'enseigne des éléments importants. Une fois ces éléments assimilés, vérifiés, mis à l'épreuve via des scénarios, des échanges avec quelques personnes privilégiées ou de simples contr…

Catégories de préparation survivaliste

Image
Catégories de préparation survivaliste L'une des grandes erreurs de préparation que je peux constater régulièrement auprès de ceux qui me posent des questions et des clients qui me consultent, c'est la faiblesse de la vision d'ensemble. À cela se joint aussi une mauvaise compréhension des macro-mécanismes qui affectent nos conditions de vie et la société en général.
C'est ainsi que parfois les gens se préparent mal en fonction de leurs objectifs.
On parle souvent de niveau de préparation et bien que ça puisse décrire une réalité de progression pour ceux qui veulent se rendre tout en haut de l'échelle, cela traduit mal la réalité tout court des gens qui se préparent: certains ne croient pas aux perturbation majeures, globales et permanentes, certains au contraire ne croient qu'à cela et rien d'autre, comme une sorte de "tout ou rien".
C'est pour ça qu'on doit parler de catégories, car il n'y a pas de hiérarchie en cette matière, juste …

Le silo survivaliste

Image
Le silo survivaliste
Dans ce billet, je ne parle pas des silos où on entrepose le grain. Non. Je parle du silo de la pensée qui existent chez beaucoup de gens dont des survivalistes.
La pensée en silo consiste à envisager une situation ou un problème en ne considérant seulement que sa profondeur et pas du tout son étendue.
Définissons sommairement la profondeur et l'étendue. La Profondeur La profondeur, c'est la spécialisation, la focalisation, l'approfondissement des connaissances ou de l'expérience dans un domaine précis et restreint.
L'Étendue L'étendue quant à elle, c'est l'élargissement des connaissances et des expériences, c'est la globalité, c'est le "Jack of all trades" des anglais: bon dans tout, excellent en rien.
Le monde contemporain Le monde contemporain n'est pas très compliqué: on exige des gens énormément de profondeur et peu d'étendue. C'est le Taylorisme fondé sur l'organisation scientifique du tra…

Végés et faim du monde - partie 3 : nécessité de la civilisation carnée

Image
Végés et faim du monde - partie 3 : nécessité de la civilisation carnée Pour ceux qui débarquent, lisez les deux premières parties: Végés et faim du monde partie 1 Végés et faim du monde partie 2
Je prône, et vous le savez, un mode d'alimentation équilibré et en cela, je ne réinvente pas la roue mais me contente d'observer ce que les spécialistes du survivalisme ont développé comme technologie et comme mode de vie. Je parle de nos ancêtres et en particulier les colons venus porter la civilisation française en Amérique mais aussi de leurs ancêtres qui les ont précédés.

Nous oublions une chose dans notre exception civilisationnelle: jusqu'à récemment dans l'Histoire Humain, l'écrasante majorité de la population ne travaillait pas pour se payer le nouveau modèle de char de course à la Ben Hur mais bien pour manger et assurer sa subsistance toute sa vie durant.
Le modèle alimentaire du passé était en étroite corrélation avec le modèle agricole. On mange ce qu'on p…