Articles

Affichage des articles du novembre, 2014

La liste de Gigi La-mort-aux-os

Image
Un ami à moi a décidé de se lancer en survivalisme. Oh, rien de très excessif, un petit kit de deux semaines.

Afin de préserver son anonymat, je l'ai renommé "Gigi La-mort-aux-os".
Il vit en appartement à Montréal (sur le Plateau ma chère!), seul. Il a un boulot qui peut rapporter beaucoup mais sans sécurité ni constance dans les revenus.
Bref, il veut développer une autonomie de deux semaines et il a pensé à demander à son vieil ami Vic ce qu'il pensait de son kit anticipé.
Vous le savez, je ne suis pas très liste. Pas que je ne fais jamais de liste, j'en fais plein mais j'en fais pour moi, sachant que ma liste convient aux besoins de ma famille et à notre anticipation des risques et qu'elle serait un mauvais guide pour une autre famille qui n'a pas la même vision des choses ni la même situation que nous. Ces listes changent au fil du temps, selon les besoins anticipés du moment.
Puisque je connais bien la situation de mon ami et qu'il m'a …

Questions du mois de novembre 2014 - Partie 2

Image
Pour ceux qui avaient notés, j'ai déjà fait une série de questions du mois pour novembre 2014 et quand j'ai annoncé les questions du mois sur Facebook, hé hé, je l'avais oublié!
Alors ceux qui aiment les questions des lecteurs, vous êtes gâtés ce mois-ci, pour les autres, désolé!



Défendre le domicile sans armes à feu 



Armes à feu et enfants




Demande conseil de calibre pour la suite des choses



Les semences





















Incompatibilités mentales dans le survivalisme

Image
Nous vivons une époque intéressante.

En moins de 200 ans, la pratique, à tout le moins la recherche du salut de l'âme par des paroles et des actions bonnes alignées sur des principes a cédée la place au matérialisme.

Ce faisant, cet abandon du sacré a créé un vide immense dans les populations occidentales, vide que la consommation, phénomène matérialiste par excellence, prétend vainement combler.

C'est ainsi qu'on voit depuis les années 60, décennie marquant le déclin manifeste de la pratique religieuse, émerger une foule de mouvements, de nouvelles religions et d'idéologies qui n'ont pas grand'chose de sacré.

Citons dans les mouvements, religions et idéologies nouveaux l'environnementalisme, le véganisme (en tant qu'idéologie), le country comme mode de vie, y compris chez les urbains, les sectes religieuses diverses, le médiévisme et toutes les passions qui font que certains de leurs adhérents ne travaillent qu'aux seules fins de pouvoir se permet…

Day trip to Williston, Vermont, USA.

Image
Chose promise chose due, j'ai amené ma famille manger au Texas Roadhouse de Williston, Vermont, USA.
Bien entendu, ce n'était pas qu'un voyage d'agrément: je trouve toujours moyen de joindre l'utile à l'agréable. J'en ai profité pour observer davantage la situation des USA à travers une petite ville banale.
Prologue
Lors du dernier séjour de Piero San Giorgio au Québec, mon ami Éric G. et moi sommes allés le reconduire à Boston où il allait assister à un événement familial.
En route nous nous sommes arrêtés au Powerhorn Gun Shop de Williston, Vermont. Trois survivalistes, avec deux jours à tuer, ça visite notamment des magasins d'armes!
Juste en face se trouvait le Texas Roadhouse et comme nous avions faim...

Bref, j'ai bien aimé et je me suis promis d'y amener manger Mme Victor, Mlle Chouette et Monsieur Sourire dans les semaines à venir. Voilà.
Williston, Vt.
Petite ville de 7000 à 8000 habitants sise en banlieue de Burlington, VT, Williston re…

Dire une chose...

Image
Dire une chose ne rend pas la chose réelle, soit; mais la dire permet à celui qui parle de définir lui-même ce qu'il entend dire plutôt que de laisser cette opportunité à autrui.
On m'a reproché et reproche encore de m'exprimer sur des sujets non-survivalistes et ainsi de donner mauvaise presse au survivalisme. Encore aurait-il fallu que je dise des choses légères et futiles qui porteraient ombrage au survivalisme.
Tout dépend évidemment de la définition qu'on donne au survivalisme.
Certains la veulent restreinte et centrée sur l'individu, d'autres la veulent plus globale et centrée sur le contexte de vie, dont celui de la société et de la géopolitique qui, je le rappelle, ont fait bien plus de morts au XXe siècle que tous les cataclysme naturels réunis. Dans tous les cas on parle quand même de survivalisme.
Je fais évidemment partie de la seconde catégorie. 
Définir, là est la clé
Qu'est-ce que le survivalisme? Chaque personne a sa définition. En cette épo…

Questions novembre 2014

Image
Conservation de la farine

Et la suite



Jeune homme sans stabilité économique désirant conseil






Quel a été mon déclencheur?





Bâtiment de BOL dans les Laurentides