Articles

Affichage des articles du août, 2014

Guide pratique: Désinfection chimique de l'eau

Image
Guide pratique: Désinfection chimique de l'eau


Ce guide vous présentera deux approches de désinfection ("purification") chimique de l'eau et les moyens de fabriquer ces produits.

Dans un cas ils s'agit de réaliser une solution avec un produit peu cher et disponible sur le marché.

Dans l'autre cas il s'agit carrément de fabriquer une solution par catalyse et avec des produits du quotidien.

Et les comprimés micropur forte (tm)? L'action désinfectante des micropur forte (tm) réside dans la molécule DCCNa, le dichloro-isocyanurate de sodium. Peu de gens impréparés en possèdent et au prix que ça coûte, ce n'est pas une solution économique ni souhaitable pratiquement parlant. Surtout, aucune personne "mainstream" n'en possède ni n'en achète dans ses emplettes hebdomadaires.

Les deux approches que je propose sont à la portée de tout le monde.

La désinfection fait référence à l'action de désinfecter, c'est à dire d'élimine…

Sujet qui fâche: Acta et verba mais surtout verba...

[Article sans vidéo]
Tous les survivalistes s'imaginent qu'ils survivront à un événement de grande envergure et durable, comme un effondrement économique et civilisationnel ou une grande épidémie. Ils croient aussi que les zombies, c'est à dire les gens qui ne se sont pas préparés, mourront massivement et qu'à la fin, il ne restera que les vertueux survivalistes.
Possible.
Juste possible, moi je doute.
Selon mes estimations, fondées sur quelques années d'expérience, d'observations et surtout de discussions avec des centaines de survivalistes, en personne, par courriel ou par skype, voici ce que je constate.
Ces observations n'ont aucune prétention scientifiques ni n'ont la prétention d'être un fidèle portrait de la réalité.Néanmoins, je les crois justes.
Autonomie réelle
Environ 30% des survivalistes ont peu de réserves (de deux semaines à quatre semaines d'autonomie de base)

Environ 50% des survivalistes ont de quoi fonctionner pendant un à tro…

Questions du mois d'août 2014

Image
À partir de ce mois-ci, je vais faire une vidéo pour chaque question traitée dans le mois.
Cela permettra aux gens qui ne s'intéressent pas aux autres questions d'accéder rapidement à ce qu'ils veulent.
D'abord, les questions auxquelles je ne réponds qu'ici car la réponse est rapide.

Questions répondues par écrit

Non ça n'existe pas. Il y a les RSF mais personne au Québec n'organise d'activités de rencontre. Ça a l'air que ça ne plait pas aux survivalistes d'ici de quitter le virtuel.
Crédibilité des informations


Je débusque les nouvelles partout: média mainstream, alternatifs, forum, listes de diffusion, bloques, facebook, twitter, etc.

Ensuite je compare les nouvelles, les sources, le discours mainstream, je fais la critique interne et externe des documents, je compare, je fouille parfois l'histoire des éléments reliés à la nouvelle et je me fais mon idée. Je n'ai pas toujours le temps de faire tout ça mais pour les informations critiqu…

Sujet qui fâche: quelques mythes survivalistes déboulonnés

Image
On trouve de tout dans le survivalisme, spécialement depuis que c'est devenu un immense marché qui se mainstreamise, si vous me pardonnez le néologisme.

On en arrive à inventer et perpétuer des mythes. Ces mythes, ce sont à la base des idées pleines de bon sens qui ont été pensées, réfléchies et évaluées par des précurseurs mais qui ont été reprises, perpétuées, "originalisées" par des gens et qui, avec le temps, sont devenues des dogmes ou ont perdu leurs fondements fonctionnels pour devenir qui fashion, qui un concept passe-partout. 

Mythe 1 - Le sac d'évacuation

Deux choses à dire.
1) Le dispositif en soi et son contenu
320,000 vidéos de Bug Out Bag sur Youtube. Vous ne me croyez pas?


Qu'est-ce qu'il y a de si spécial avec le Bug Out Bag qui justifie que plus de 300,000 personnes fassent chacun au moins une vidéo? 
Rien. C'est juste que le Bug Out Bag est le plus petit dénominateur commun dans le survivalisme. La plupart des gens commencent par un Bu…

Ebola: guide pratique pour crise épidémique.

Image
Avec la résurgence d'Ebola, beaucoup de gens s'inquiètent, avec raison. 
Pour notre plus grand malheur les épidémies sont des ennemis invisibles qu'on ne peut voir arriver de loin. Elles se manifestent, se répandent ou pas, puis disparaissent jusqu'à la prochaine fois.
Il n'existe pas une seule solution universelle mais un ensemble de mesures à déployer, ou non, en cas d'épidémie.
Je veux vous proposer une manière de fonctionner dans les cas d'épidémie. Ce n'est pas du "rocket science" comme disent les chinois, c'est une manière de fonctionner héritée du passé mais adapté aux moyens et au savoir contemporain.
D'abord, un portrait des choses essentielles à connaître sur Ebola, ensuite les phases de préparation à une épidémie.
Ebola Il s'agit d'une fièvre hémorragique virale qui tue de 25% à 90% des personnes infectées, selon la souche du virus. À noter: les populations affectées vivent dans des régions où les normes d'hy…

Le survivalisme « apolitique » tout propre

Image
La question refait surface périodiquement. Le survivalisme est-il politique et peut-on mêler politique et survivalisme?
C'est un sujet complexe car encore faut-ils savoir de quoi on parle, tant pour le terme "survivalisme" que pour le terme "politique".
Politique
Un peu de culture ne fait jamais de tort. Le mot "politique" vient du grec politikè, qui signifie en quelque sorte "science des affaires de la Cité". Il a trois sens:
L'organisation d'une société, peu importe son échelleL'étendue et la répartition du pouvoir public au sein d'une société, peu importe son échelle.La pratique du pouvoir et par extension, les moyens d'accéder au pouvoir. Dans ce dernier sens, on distingue "la politique" de "la politique partisane", qui consiste dans ce dernier cas à se positionner en fonction d'un parti ou d'une idéologie politique, c'est à dire une idéologie qui définit un idéal.
Survivalisme
Quand on …