Articles

Affichage des articles du juin, 2011

Les métaux précieux

Image
Le survivalisme va de pair avec des réserves de devises, d'argent (Ag) et d'or (Au).

Pour les fins de cet article, quand je mentionnerai le mot "argent" je ferai référence au métal dont le symbole dans le tableau périodique est "Ag". Si je veux parler de papier monnaie, j'emploierai le mot "devise".

Ceci étant établi, quid des valeurs reconnues?

Cette question est très complexe. Un ami à moi me répète souvent que les métaux ça ne se mange pas. C'est vrai, mais ça s'échange contre de la nourriture, si l'échange est possible bien sûr.

D'autres croient (et j'en suis) que les devises, le papier monnaie, les monnaies nationales, vont s'effondrer et que ça ne vaudra plus grand'chose.

Et bien entendu, en cas de Ragnarok, les devises ne seront devenues que du papier.

1) Le cas de l'or

L'or est la valeur universelle. Depuis que la monnaie existe l'or est utilisé comme valeur d'échange. TOUT l'or miné depui…

Organisation 101: organiser les réactions

Si en survivalisme tout est préparation, on peut aussi affirmer que tout, ou presque, est organisation. Avant d'examiner ce qu'on doit organiser, disons pourquoi il faut s'organiser.
Quand un désastre survient, il se produit deux choses: notre environnement de vie (habitudes, paysages, facilités, horaires, etc.) est complètement chamboulé, ce qui crée une source de stress et d'angoisse et une certaine forme de confusion.
Ce que nous faisons par automatisme, comme se lever le matin, faire sa toilette, s'habiller, partir travailler en voiture, arrêter au Tim Horton pour remplir sa tasse de café, rouler dans les embouteillages, stationner son auto au boulot, etc.; tout ça va ou disparaître ou bien se compliquer considérablement. Chaque moment de la journée sera différent et devra donc être décidé, ou réfléchi. Cela ajoute au stress et nous expose aux erreurs de jugement. Bien sûr, prendre la mauvaise sortie d'autoroute n'est pas très catastrophique. Mais rest…

Se développer comme survivaliste

Se préparer comme survivant d'un désastre ou d'une crise repose sur deux éléments: le savoir et l'avoir.

L'avoir est une question de moyens financiers (et de jugement, donc un peu de savoir)

Le savoir quant à lui est beaucoup plus compliqué et long à acquérir. Il ne s'achète pas ni ne s'échange.

Et c'est ultimement le savoir qui nous permettra de faire face avec succès aux désastres et à leurs conséquences.

Un exemple: aux USA, les kits de graines organiques sont très populaires. Ce sont des chaudières qui viennent remplies de graines de blé, de légumes, de fruits, de légumineuses, enfin tout ce qui pousse et se mange. Or, si vous n'avez jamais fait de potager il y a fort à parier que ces kits ne vous apporteront pas de quoi survivre longtemps une fois plantés.

Il faut donc constamment développer de nouvelles habiletés et à la longue, nous augmenterons nos chances de réussite.

1) Première étape: savoir ses besoins et ceux de sa famille.

C'est facile …

Les essentiels santé

Lorsque nous considérons des scénarios catastrophe, nous évaluons aussi leurs durées probables. Ainsi une crise du verglas dure de quelques heures à 8 semaines sans électricité. On peut faire avec ça sans trop affecter sa santé.
Mais qu'advient-il lorsque le désastre affecte l'infrastructure socio-économique et/ou la capacité de l'État à secourir ses citoyens en danger? La durée du rétablissement de la normale va bien sûr au augmentant. À preuve Fukushima au Japon, où des centaines de milliers de gens sont toujours réfugiés, Haïti qui est toujours réduit à néant plus d'un an après le séisme, la Nouvelle Orléans qui n'a pas retrouvé plus de la moitié de sa population après tant d'années et dont plusieurs réfugiés vivent encore dans des abris gouvernementaux...
Bien sûr la nature locale de ces événements, sauf Haïti, fait en sorte que le reste de la population demeure intouché et que l'État peut quand même intervenir. Mais tout de même.
Que fait-on si la cat…

Armes à feu: acquisition et possession

Cet article d'adresse aux néophytes en matière de prepping et de chasse de subsistance. Je vais parler sommairement des étapes pour obtenir une arme à feu dans le but de chasser. Comme je ne recommande pas de s'armer pour sa protection, je ne parlerai pas des armes à utilisation restreintes (i.e. notamment les armes de poing) puisqu'il est illégal de chasser avec un pistolet ou un révolver. Sans compter que ça serait vraiment con de le faire.
L'acquisition et la possession d'une arme à feu est rigidement réglementé au Canada. Comme le Québec fait toujours partie du Canada, nous sommes assujettis aux lois canadiennes.
Ceci étant dit, à partir du moment où on décide d'obtenir une arme à feu, il faut prévoir du temps de formation, du temps d'attente et environ 200$ de frais divers.
Il y a d'abord l'inscription au cours menant à l'obtention du certificat du chasseur, le cours lui-même, la demande du PPA (permis de possession et d'acquisition d&…

Projet BOL "off the grid"

Dans notre famille, nous savons à peu près ce qu'il nous faut faire pour continuer notre préparation.
Essentiellement, dans un premier temps, c'est de:Compléter nos réserves de nourriture pour 3 mois, puis 6 mois, puis 12 mois. Compléter nos équipements manuels (i.e. qui ne requièrent ni électricité ni carburant pour fonctionner)Acheter des équipements de préparation (déshydrateuse, sacs de mylar et chaudières qualité alimentaire en assez grande quantité, congélateur grande capacité, purificateur d'eau, etc.) D'ici la fin de 2011, nous aurons tout sauf la nourriture pour un an. La nourriture pour un an, nous nous laissons quelques années pour y arriver.
Dans un deuxième temps, nous allons travailler sur un Bug Out Location "off the grid" ou autarcique.
Nous avons pas mal identifié ce que nous voulons. Ça se décline comme suit:Un terrain assez grand bordé d'un cours d'eau ou d'une étendue d'eau dans un territoire reconnu pour la chasse. Par as…

Qu'est-ce qui nous attend?

Enfin, nous savons ce qui nous attends! Du moins nous pouvons en avoir une idée.

Le gouvernement majoritaire conservateur a maintenant les coudées franches pour réaliser son agenda caché. Nous nous en doutions tous: Harper est très aligné sur la droite zunienne mais c'est encore pire que ça.

Le gouvernement conservateur vient d'assujettir le Canada à la Zunie. Harper a fait annoncer cette semaine l'établissement de 5 bases d'opérations extérieures: en Afrique, au Moyen Orient et en Asie du Sud-Est. Cela signifie non seulement que le Canada n'accomplira plus son rôle traditionnel mais qu'il sera impliqué comme subordonné aux prochaines guerres impériales US. Le Canada se lance dans des opérations impérialistes. Qui l'eut cru il y a seulement 10 ans?

L'empire zunien suit le parcours de tous les empires. D'abord l'édification d'une nation, ensuite le rayonnement économique et militaire régional, puis le rayonnement économique mondial, le déclin…

C'est pas parce que ça chie qu'il faut rester sale!

Oui il est question de savon ici!

L'air de rien, la possibilité de pouvoir se laver et se débarrasser de la saleté corporelle a un impact majeur sur le moral en temps de crise mais aussi sur la santé.

Or que faire quand les épiceries, les pharmacies, les dépanneurs sont fermés faute de stocks? On fabrique son savon! Plus particulièrement, du savon de cendre.

Il suffit de graisse animale, de cendre et d'eau.

Dans l'hypothèse où on doit se replier dans notre BOL, il y a de fortes chances que l'on chasse et que l'on se chauffe au bois. La chasse nous fournira du gras animal et le bois brûlé, la cendre.

Quant à l'eau, on recueille l'eau de pluie et nous avons notre 3e ingrédient en main.

Il se trouve plusieurs recettes et variantes du savon de cendre que vous pourrez trouver sur Internet. Ma recette préférée se situe sur le site http://www.autarcies.com. Site que je recommande d'ailleurs.

Sur la page mise en lien, vous trouverez la recette et les instructio…